Symptômes

Les symptômes aigus (dits positifs)

Hallucinations : ce sont des perturbations des perceptions le plus souvent auditives (le schizophrène entend une voix qui fait des commentaires ou profère des insultes, des menaces), mais parfois aussi visuelles, olfactives ou tactiles.
Délires : le malade s’imagine que la personne qui le regarde dans l’autobus ou qui le croise dans la rue est là pour l’espionner ; il se sent surveillé, persécuté, en danger ou croit que la télévision lui envoie des messages ; il est convaincu d’avoir le pouvoir d’influencer les événements dans le monde, qu’il est contrôlé par une force ou qu’on peut lire dans ses pensées, etc.
Langage incohérent : le schizophrène dit des phrases sans suite ou incompréhensibles et invente des mots.
Agissements bizarres : le schizophrène ferme les stores de la maison par crainte d’être espionné ; il collectionne des bouteilles d’eau vides ; il se promène nu dans la rue, etc.
Les symptômes dits négatifs

Isolement, retrait social : le schizophrène perd plaisir à ses activités de loisirs . Il délaisse ses amis, se retire dans sa chambre, devient même irritable si on tente de l’approcher. Il se coupe peu à peu de la réalité.
Alogie ou difficulté de conversation : le schizophrène ne trouve plus ses mots, donne des réponses brèves et évasives et ne réussit plus à communiquer ses idées ou ses émotions.
Apathie, perte d’énergie : le schizophrène passe ses journées devant la télé sans vraiment être capable de suivre ce qui s’y passe, il néglige son hygiène ou son apparence personnelle et manque de persistance ou d’intérêt pour commencer ou achever des tâches routinières (études, travail, ménage). Cette attitude donne une impression d’insouciance, de négligence, de manque de volonté et de paresse.
Diminution de l’expression d’émotions : le visage du schizophrène devient inexpressif, ses inflexions vocales diminuent (il parle toujours sur le même ton), ses mouvements sont moins spontanés, ses gestes, moins démonstratifs.
Schizophrénie et insertion sociale

La schizophrénie perturbe le fonctionnement social de la personne atteinte, en particulier ses relations privées (famille, amis) et professionnelles.
Témoignages

Voir http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4317587